gâteaux traditionnels japonais
Japon

Les gâteaux et desserts japonais

Bons et trop mignons ! Au pays du « kawaii », les pâtisseries et les desserts ne sont pas seulement délicieux… Ils sont aussi absolument adorables ! Petit tour d’horizon du meilleur des gâteaux japonais, à ne pas rater lors de votre séjour dans l’archipel.

Le melon pan

Je ne vais pas être très objective car, pour moi, le melon pan est LA pâtisserie qu’il faut déguster lors d’un séjour au Japon. Il s’agit d’une sorte de brioche sucrée, qui peut être fourrée avec de la crème glacée. On peut trouver des melon pan dans les konbini (supérettes de quartier, ouvertes 24h/24 et 7j/7). Mais rien ne saurait égaler le petit pain préparé par l’artisan devant vos yeux écarquillés. Car déguster un melon pan, c’est éprouver une multitude de sensations : la chaleur, la légèreté et le croustillant de la brioche cohabitent avec la douceur et le fondant de la crème glacée.

Les meilleurs melon pan que j’ai dégustés étaient ceux achetés dans une petite boutique d’Asakusa, dans une des rues perpendiculaires à Nakamise Dori (l’artère commerciale principale, qui mène au temple Sensoji). Difficile de rater cette échoppe puisqu’il y a souvent une longue file d’attente devant, mêlant touristes et locaux. Une partie de la devanture de la boutique est tapissée de photos de célébrités locales dégustant des melon pan. Attention, comme la plupart des commerces d’Asakusa, la boutique ferme en fin d’après-midi. Inutile donc d’y passer en soirée.

Le melon pan aura sans doute été l’un de mes coups de cœur culinaires au Japon. La veille de mon départ, j’ai tenu à traverser la ville pour me rendre à Asakusa et savourer, toute émue, ma dernière petite brioche du séjour. Au final, ma madeleine de Proust nippone à moi !

gâteau japonais brioche sucrée
Le melon pan, la crème des gâteaux japonais !

L’ichigo daifuku

Il s’agit d’un « mochi » fourré avec une fraise entière (« ichigo » signifie « fraise »). Les « mochis » sont des gâteaux japonais faits à partir de riz gluant, ce qui expliquent leur texture un peu spongieuse. J’ai remarqué que les Japonais étaient plutôt fans des pâtisseries spongieuses. Si la sensation est assez surprenante au début, on s’y fait rapidement. Il existe des « daifuku » fourrés à la pâte de haricots rouges, au matcha… Pas mauvais mais pas transcendants non plus.
J’ai acheté mes « ichigo daifuku » dans une petite boutique de « Nakamise Dori », à Asakusa. Il s’agit d’une bonne adresse pour les gourmands qui ont envie de faire le plein de petits gâteaux. Les rues perpendiculaires à « Nakamise Dori » sont aussi remplies de petites échoppes où acheter des pâtisseries et sont beaucoup moins bondées.
gâteau japonais
L'ichigo daifuku, c'est une fraise entourée de pâte de riz gluant.

Les mitarashi dango

Encore un dessert spongieux ! Mais celui-ci m’a beaucoup plus, contrairement à l’ichigo daifuku. Les mitarashi dango sont des petites boules de pâte de riz gluant, arrosées de sauce soja sucrée. Ils sont servis chauds, sur une brochette, après avoir été grillés. Les petites boules de pâte de riz peuvent être colorées.
mochi sucrerie japonaise
Les mitarashi dango sont servis chauds, nappés d'une sauce sucrée.

Le taiyaki

La bonne surprise ! A La Réunion, où je vis, il existe également des gâteaux fourrés à la pâte de haricots rouges. On les appelle « gâteaux ou bonbons la lune ». Et je n’ai jamais été une grande fan de cette spécialité d’origine chinoise dont je trouve la texture beaucoup trop lourde, à la limite de l’écœurant.

J’ai donc hésité avant de goûter au taiyaki. Et je n’ai pas été déçue. Si ce petit gâteau japonais en forme de poisson est fourré à l’anko (pâte de haricots rouges sucrée), il n’a rien d’un étouffe-chrétien ! Sa texture est aérienne et la pâte de haricots rouges est légère et justement dosée. J’ai passé un peu de temps, dans le quartier d’Asakusa, à regarder le pâtissier préparer ses taiyaki à l’aide de petits moules en fonte qu’il fait chauffer sur le feu. Les photos et les vidéos sont interdites, ce qui est dommage. La dextérité de l’artisan constituait un beau spectacle…

gâteau pâte haricots rouges
Le taiyaki est fourré d'une pâte de haricots rouges sucrée, l'anko.

Le senbei

Enfin des gâteaux japonais non spongieux ! Plus sérieusement, si vous aimez le croquant, le senbei devrait vous plaire. C’est une petite galette de riz croustillante disponible dans une multitude de saveurs. Il existe d’ailleurs des versions sucrées et des versions salées. Je me suis ruée sur les versions sucrées : j’ai testé le senbei au matcha, celui au sakura (ma lubie des vacances : tester toutes les déclinaisons sucrées possibles du matcha (thé vert) et de la fleur de sakura (cerisier du Japon). Et j’ai adoré ! Le croustillant de la galette, l’arôme subtil du matcha ou de la fleur de sakura…

Il existe également des versions salées ou pimentées. J’ai voulu goûter un senbei pimenté mais je n’ai pas réussi à le terminer. Beaucoup trop épicé pour moi ! Certains senbei sont présentés entourés d’une feuille de nori.

galette de riz japonaise
Le senbei est une petite galette de riz croustillante.

Le yatsuhashi

Il est reconnaissable à sa forme de triangle. Le yatsuhashi est une spécialité de Kyoto. Il a une texture molle et un peu collante puisqu’il est constitué de pâte de riz, cuite à la vapeur. Il peut être fourré au matcha, à la pâte de haricots rouges… Mais ceux que j’ai goûtés à Kyoto étaient fourrés… à la banane ! Très légers et pas trop sucrés, il s’agit d’un parfait en-cas en cas de petite faim !

gâteau japonais
Le yatsuhashi a une texture molle et un peu collante, subtilement aromatisée.

La plupart de ces douceurs sont également vendues dans des petites boîtes permettant de les glisser dans une valise. Une bonne idée cadeau à ramener à la maison !

Cet article a aiguisé votre appétit ? Découvrez les pâtisseries occidentales, revues et corrigées par les Japonais !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.