temple chats Tokyo
Tokyo

Imado-jinja, le sanctuaire des chats

Il n’y a pas que le temple Senso-ji, à Asakusa ! En se perdant dans les ruelles de ce quartier traditionnel, il est possible de visiter un petit sanctuaire épargné par les hordes de touristes. Imado-jinja est un lieu de culte dédié au Maneki-neko, une divinité en forme de chat, censée apporter réussite et fortune.

Sur la trace du chat porte-bonheur

Ma visite au sanctuaire Imado-jinja, c’est avant tout une histoire de quiproquo. Car ce n’est pas dans ce discret lieu de culte, perdu dans le quartier d’Asakusa, que je souhaitais me rendre. Mais bien dans le temple Gotoku-ji, dans l’arrondissement de Setagaya, situé… à l’opposé d’Asakusa !

La faute à Instagram et à un léger problème de compréhension… Appâtée par ces clichés où l’on voit une armée de Maneki-neko, ces statuettes de chat avec une patte dressée, j’ai voulu, moi aussi, obtenir mon petit cliché tendance. Sauf qu’en tapant « temple chats Tokyo » sur Google (que celui qui n’a jamais fait de recherches étranges sur Google me jette la première pierre), je suis tombée sur un lien évoquant le sanctuaire Imado-jinja, qui, lui aussi, est dédié au petit chat porte-bonheur.

Un après-midi de juillet, je décide donc de me rendre au sanctuaire histoire de m’éloigner un peu du tumulte du temple Senso-ji, bondé de touristes. Aidée par Google Maps (mieux vaut ne pas tenter de s’y rendre seul, il n’y a aucune indications), je commence à déambuler dans Asakusa, à la recherche de mon fameux sanctuaire « kawaii ».

ema sanctuaire Japon
Les "ema", à l'effigie des Maneki-neko, permettent d'inscrire des prières ou des vœux.

« Lost in Asakusa »

Comme je suis une petite chanceuse, je tombe sur une employée de l’office de tourisme qui m’explique sommairement dans quelle direction me diriger. Je tente donc de suivre ses conseils conjugués aux indications fournies par Google Maps et je me retrouve un peu perdue, au milieu d’une zone qui n’a plus rien de touristique. Paumée au plein cœur d’une banlieue résidentielle, je prends le temps d’observer ce qui m’entoure. Beaucoup d’immeubles, de petits squares, quelques personnes âgées et… un silence assourdissant. J’apprécie ce petit moment de solitude dans des rues quasi-désertes, une première depuis mon arrivée au Japon. Je m’arrête pour observer des enfants qui jouent au base-ball. En me retournant, je vois un tireur de pousse-pousse montrant l’entrée d’un lieu de culte à un couple de touristes. Me voilà arrivée à destination !

sanctuaire Imado-jinja
Le sanctuaire abrite des statuettes mais aussi des arrosoirs en forme de chats !

Un sanctuaire prisé des célibataires et des jeunes couples

Je pénètre dans le sanctuaire Imado-jinja et je suis surprise par le calme qui y règne. Je suis la seule touriste, entourée de quelques Japonais. Le sanctuaire abrite des Maneki-neko, mais on peut aussi y voir une foule de petites statuettes et même des arrosoirs à l’effigie des célèbres félins. Juste à côté du lieu de culte se trouve une petite échoppe où l’on peut trouver des porte-bonheur à l’image des Maneki-neko. Une bonne idée de cadeau à ramener à ses proches. On peut également acheter un « ema », une petite plaque en bois sur laquelle on écrit une prière ou des vœux avant de l’attacher au présentoir prévu à cet effet.

Le maneki-neko apporterait la réussite et la fortune. Mais pas uniquement ! Avis aux jeunes couples ou aux célibataires, le sanctuaire Imado-jinja favoriserait la réussite d’un mariage ou la rencontre d’un futur partenaire… Une raison supplémentaire d’y faire une petite visite !

Maneki-neko
La patte dressée du Maneki-neko est un geste d'accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.