Marché aux poissons Sydney
Sydney

Escale au marché aux poissons de Sydney

Rien que du frais et de l’extra-frais ! Dans les allées du marché aux poissons de Sydney, la pêche du jour s’exhibe dans les vitrines réfrigérées. Le plus grand marché aux poissons de l’hémisphère Sud ne faillit pas à sa réputation. La multitude et la variété des poissons et des fruits de mer mis en vente impressionne.

Le deuxième plus grand marché aux poissons d’Asie

Une escale s’impose ! Séjourner à Sydney sans passer par son célèbre marché aux poissons s’apparente à une hérésie. Amateurs de produits de la mer ? Une pause déjeuner au « Sydney Fish Market » fait partie des incontournables du séjour.

C’est en fin de matinée que je me suis rendue, à pied, au deuxième plus grand marché aux poissons d’Asie (après celui de Tokyo). Une balade agréable depuis mon auberge de jeunesse, située dans le CBD, l’itinéraire étant bien balisé. En arrivant, je constate, un peu surprise, que le marché aux poissons s’apparente à un regroupement de restaurants.

Car, pour prendre toute la mesure du marché aux poissons de Sydney, il vaut mieux participer à la visite guidée organisée (en anglais), tous les jours de la semaine, à partir de 6h40. Je me serais bien laissée tenter mais le prix élevé de la visite m’a découragée. Il faut, en effet, compter 45 $ par adulte pour pouvoir explorer les coulisses du « Sydney Fish Market » pendant près de deux heures.

Si la visite guidée n’entre pas dans votre budget, ne faite pas pour autant l’impasse sur le marché aux poissons de Sydney ! En s’y rendant en fin de matinée, on est assuré de pouvoir s’offrir un déjeuner mémorable, à base de poissons et de fruits de mer extra-frais.

oursins marché aux poissons Sydney
N'hésitez pas à faire le tour des différents étals avant de passer commande : les spécialités et les prix proposés ne sont pas les mêmes !

Des produits frais, préparés sous vos yeux

N’hésitez pas à faire le tour des différents restaurants avant de passer commande. Car le marché propose à la vente, chaque jour, une centaine d’espèces de poissons et de fruits de mer. D’une enseigne à l’autre, les spécialités proposées sont différentes et il en va de même pour les prix !

Pour ma part, j’ai déjeuné au Nicholas Seafood, après avoir jeté un œil aux multiples étals pour décider de ce que j’allais manger (un choix cornélien s’il en est). Un petit conseil : mieux vaut se rendre au « Sydney Fish Market » avant midi, heure à laquelle arrivent de nombreux cars remplis de touristes asiatiques venus se restaurer.

Etal marché aux poissons de Sydney
Le "Sydney Fish Market" vend plus de 13 000 tonnes de produits de la mer par an.

Balade bucolique sur le port

Là encore, il faudra prévoir un petit budget pour déguster la pêche du jour. Les plateaux de dégustation remplis de fruits de mer ou de poissons ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Une alternative intéressante consiste donc à choisir les fruits de mer ou les poissons que l’on souhaite manger, à les faire peser avant de choisir leur mode de cuisson. Une option plus économique, qui permet de goûter à des spécialités différentes. Grillade, friture, en sashimi ou en sushi… La commande est préparée sous vos yeux. Après bien des hésitations, je me suis décidée pour des brochettes de gambas et de poulpes, relevées d’une pointe de paprika. Un régal !

Mon déjeuner terminé, je me suis promenée sur le port. L’occasion de prendre quelques clichés de l’ANZAC Bridge, des vieux bateaux rongés par la rouille ou de la multitude d’oiseaux marins en quête de leur repas du jour. Bref, une petite escale sympathique, à deux pas du CBD de Sydney…

Vue sur l'ANZAC Bridge, Sydney
Le port offre une jolie vue sur l'ANZAC Bridge.
bateau port Sydney
Petite promenade sur le port après le déjeuner.
Ibis
Un ibis, à la recherche de son repas du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.